DIY parfumer son intérieur naturellement

par Aurelie

Voici l’histoire d’une aventure botanique pas très concluante, mais curieuse, que j’ai eu envie de partager aujourd’hui. C’est en récupérant les chutes des plantes utilisées pour créer des smudge sticks qu’une idée a germé dans mon esprit : pourquoi ne pas essayer de faire quelque chose avec ces restes de branches parfumées? Je ne pouvais pas me résigner à les jeter. Après tout, leur unique tort était de n’être plus vraiment présentables.

Ma première idée a été de confectionner de petits sachets parfumés. J’ai ainsi fait sécher les branches et autres petits morceaux de feuilles, bien séparés, sur un plateau garni d’un torchon propre, posé au dessus d’un meuble haut dans le salon.

Puis l’impatience – et la paresse -m’ont poussée à chercher un nouveau projet.

Le pot-pourri à mijoter

J’ai donc imaginé de donner une petite touche botanique aux bols que je place sur les radiateurs. L’idée étant d’humidifier l’air tout en diffusant le parfum subtil des plantes et fruits infusés dans l’eau.

Me voilà donc sur internet à la recherche d’informations et contre indications, et là je tombe sur un concept inconnu: le pot-pourri à mijoter. Cela semble assez connu aux Amériques, où l’on place un mélange de plantes, de fruits et d’épices sur le poële pour parfumer naturellement la maison. On peut utiliser de la cannelle, des branches de sapin, des morceaux de pomme, j’ai trouvé plein de recettes réconfortantes et chaleureuses.

Enthousiaste, j’ai décidé que j’allais tenter une version italienne – une version radiateur, donc.

L’expérience

Dans un bol en céramique, j’ai placé plantes et fruits. Aux branches de romarin et fleurs de lavande j’ai joint quelques morceaux d’écorce de pamplemousse et une rondelle de citron pour le look. J’ai ensuite couvert le tout d’eau du robinet avant de placer le bol sur le radiateur.

Après quelques heures un subtil parfum se dégageait des abords du bol, mais rien de bien concluant. Il faut dire que les pots pourris humides, à la base, se placent sur les poëles bien chauds, ou directement sur la cuisinière, ce qui permet de réchauffer l’eau et de faciliter l’extraction des arômes . Notre thermostat étant réglé sur 19 degrés, on peut comprendre pourquoi le miracle n’a pas eu lieu.

En conclusion… jusqu’à la prochaine expérience

Ne souhaitant pas allumer exprès le gaz pour continuer mon expérience – à l’encontre de mon idée initiale de recyclage/zéro déchet, j’ai dû me résoudre à verser quelques gouttes d’huiles essentielles dans l’infusion pour accentuer le parfum d’ambiance.

Vous l’aurez compris, cette expérience n’a pas été très concluante mais j’ai souhaité la partager car je ne pense pas être la seule à chercher des idées naturelles pour parfumer la maison.

Je ne désespère pas de trouver d’autre méthodes, d’ailleurs si vous avez des suggestions, succès ou fails comme le mien, n’hésitez-pas à les partager en commentaire sous cet article <3

Oh et si vous avez un poële à la maison, je vous envie !

 

 

Découvrez aussi

Un petit mot?

10 commentaires

Patricia 5 septembre 2018 - 4:58

J’avais déjà essayé une recette de pot-pourri trouvé sur le Net et je t’avoue que cela n’avait pas trop bien marché. 🙂 Le tien m’a l’air simple à réaliser et il me tarde de l’essayer. Je te donnerai des nouvelles par la suite.

Répondre
Aurelie 8 septembre 2018 - 2:26

Super comme ça tu me diras, mais comment faisaient nos grands-mères pour avoir leurs maisons toutes parfumées

Répondre
Nathalie CookieetAttila 9 mars 2018 - 2:41

Mes parents ont plusieurs poêles pour le chauffage : un dans la salle à manger, un dans le bureau, un dans le salon. En hiver, ils sont inondés de pelures de clémentines et d’oranges. Mon père les y fait sécher pour diffuser leurs parfums. Par contre, c’est en effet compliqué sans poêle à bois.

Répondre
Aurelie 14 mars 2018 - 7:10

Voilà, c’est ça je me suis un peu emballée sur la capacité de mon pauvre petit chauffage 🙂 ça doit sentir divinement bon chez tes parents!

Répondre
Gice 28 février 2018 - 4:22

Oui car ça parfume vraiment les pâtes, cest top!! bisous

Répondre
Dame Oiselle de papier 23 février 2018 - 10:17

Mais quelle bonne idée. Mmmmh et cette odeur d’agrumes. J’en rêve ! Je me note tout ça. C’est trop chouette. Merci pour ce bel article. J’aime avoir des articles qui ne sont pas des succès. C’est très formateur.

Répondre
Aurelie 23 février 2018 - 12:31

Mais oui si on ne partage que ce qui marche, ce n’est pas trop intéressant niveau créativité et partage! J’aime bien aussi tes articles pour ça: idée, réalisation, difficultés, je trouve ça chouette car même si je ne pratique pas certaines activités comme le crochet, j’en retiens quelque chose qui stimule ma créativité. C’est du brainstorming informatique 😉 bisous Noémie

Répondre
Hélène - GOOD LIFE 101 18 février 2018 - 9:12

Aaaaaawwww Topshop baby, t’as shoppé quoi ?
Pour en revenir aux parfums d’ambiance, le mélange branches de sapin + citron me tente beaucoup… mais POURQUOI j’ai mis mes branches à la collecte à sapins après Noël ?! Je savais que j’allais le regretter lol

Répondre
Hélène - GOOD LIFE 101 15 février 2018 - 9:07

Ah oui le fameux pot-pourri à mijoter made in USA… plein d’écorces d’orange et de cannelle, j’ai vu ça partout ! Je n’ai pas encore tentée l’expérience, il faut dire que l’orange n’est pas forcément le parfum que je préfère.
J’ai choisi l’option branches et feuilles à sécher, et j’ai aussi été déçue du résultats. Si je ne me tiens pas à 10 cm du truc, il ne se passe pas grand chose, hehe. Du coup je pense que les huiles essentielles ont encore de beaux jours devant elles 😛
xoxo darling

Répondre
Aurelie 15 février 2018 - 2:57

Mais oui, avec des kits trop cute à offrir pour Noel et tout et tout! J’avais jamais fait attention avant de faire mes recherches, fallait y penser c’est tout simple et je ne connaissais pas du tout. Moi c’est la cannelle qui m’arrete, mais par contre j’ai vu d’autres recettes utilisant les branches de sapin et le citron (effet montagne) ou bien du cidre et des pommes…
Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à avoir tenté le coup « parfum naturel » 🙂 Ma prochaine expérience sera l’Eucalyptus, peut etre qu’un gros bouquet pourrait marcher. Bisous baby
PS: hier j’étais dans le Topshop géant de Oxford Street j’ai pensé à toi xoxo

Répondre
les mains dans la terre, la tête dans les étoiles
Bienvenue sur Kinoette, un blog inspiré par la nature. Je suis Aurélie, et j'écris ces billets depuis la table de ma cuisine dans le Piémont.

Acceptez-vous l'utilisation de cookies sur ce blog? Oui Info